La fibre naturelle d'alpaga est légère ou lourde, selon la façon dont elle est filée. C'est une fibre naturellement douce, durable, luxueuse et soyeuse. Bien que similaire à la laine de mouton, elle est plus chaude, pas épineuse, et n'a pas de lanoline, ce qui le rend hypoallergénique. La fibre d'alpaga est naturellement hydrofuge et difficilement inflammable. La toison d'alpaga est transformée en divers produits, de vêtements très simples et peu coûteux réalisés par les communautés indigènes aux accessoires sophistiqués et onéreux tels que des manteaux confectionnés par l’industrie du luxe.

Le processus de préparation, de cardage, de filage, de tissage et de finition de l'alpaga est très similaire au processus utilisé pour la laine.
 
LES TYPES

Il existe deux types d'alpaga: le HUACAYA, produisant une fibre dense, molle et frisée et le SURI, fibre soyeuse semblable à des dreadlocks, mais feutrés. On pense que le SURI est plus rare, probablement parce que la race était réservée à la royauté pendant les périodes incaïques. On dit souvent que le SURI est moins résistant au froid que HUACAYA, mais les deux races sont élevées avec succès dans des climats extrêmes. Elles ont été développées en Amérique du Sud.

Histoire

Les alpagas sont élevés en Amérique du Sud depuis des milliers d'années. Les vigognes ont d'abord été domestiquées par les anciennes tribus des hautes terres andines du Pérou, d'Argentine, du Chili et de Bolivie. On pense que les textiles Paracas, vieux de deux mille ans, comprennent de la fibre d'alpaga. Egalement connu comme "La fibre des dieux", l’alpaga a été utilisé pour la confection de vêtements à l’usage de royauté. Au cours des dernières années, les alpagas ont également été exportés vers d'autres pays comme les Etats-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les Amérindiens du Pérou ont utilisé cette fibre dans la fabrication de nombreux styles de tissu pendant des milliers d'années avant son introduction en Europe en tant que produit commercial. L'alpaga était un élément crucial de la vie antique dans les Andes, car il fournissait non seulement des vêtements chauds, mais aussi de la viande.